Présentation du cabinet

Améliorer, débloquer, apaiser, dynamiser, redresser,

  1. Réduire les tensions, améliorer les conditions de travail et les relations humaines, promouvoir le bien-être au travail, accompagner les managers, favoriser un dialogue social constructif,  installer un développement  durable….

Depuis 2009, les consultants du cabinet HUMANUM EST accompagnent les organisations publiques et privées au moyen de l’évaluation, du coaching et de l’accompagnement collectif.

Que vous rapportent nos interventions ?

1-Accélérer et améliorer le changement :

Nos interventions créent un espace d’écoute, de dialogue et de créativité qui permettent de valoriser les avis de chacun, confronter les points de vue, et débattre des options possibles. Il en résulte une amélioration  du système décisionnel.

2-Rendre intelligible et modifier les relations humaines :

Tout changement s’appuie sur les personnes et sur les relations humaines. La prise de décision dépend par exemple  des compétences, de la communication, des méthodes de diagnostic et de management… La qualité des décisions dépend essentiellement  de la performance relationnelle .

Le changement  repose donc sur les facteurs  humains :  motivation, créativité, fatigue,  culture,  parcours de vie  , capacité à prendre des décisions, à écouter…, Interroger la relation humaine pour  modifier la manière de faire individuelle ou collective est la visée d’un accompagnement.

3-Trouver des solutions qui s’appuient sur des bases solides :

Le problème dans les organisations n’est pas la prise de décision mais ce sur quoi elle s’appuie. Parfois les problèmes persistent. Les décisions peuvent aussi avoir des conséquences préjudiciables. Un accompagnement permet de prendre le temps d’explorer les points de vues, d’écouter les avis contraires, et de renforcer les bases à partir desquelles les décisions sont prises : des décisions partagées, mûries, plus pérennes.

4-Apaiser les relations humaines :

Les relations humaines ont toujours une partie conflictuelle ( Kaës, R. ; 1979) et cette conflictualité est parfois évacuée du débat par souhait de consensus. Entendre les oppositions, les plaintes, les critiques,  les travailler et y répondre permet d’apaiser les tensions. Les interventions permettent justement ce débat sur le fond car le cadre le permet.

5- améliorer la communication :

La communication est un processus complexe. Nous ne disons pas les choses à n’importe qui. On adapte ses propos à l’interlocuteur. Améliorer le dialogue professionnel, c’est lever les freins qui empêchent l’échange. C’est apprendre à écouter en  se formant pour prendre conscience de sa manière par exemple aux différents types d’éc

6- Découvrir et travailler des blocages sous jacents :

Souvent les projets de changement sont bloqués par les non-dits. Ces non dits sont inhérents à la relation humaine au travail car l’être humain privilégie le consensus. Rendre possible l’évocation du non-dit, de l’implicite permet de débloquer des situations, créer de l’apprentissage, et améliorer le changement.

7 – Développer les compétences individuelles et collectives :

L’accompagnement est une relation éducative et permet le développement de  nouvelles compétences.

 8-Améliorer la performance :

La question de la performance renvoie habituellement aux objectifs,: comment ils sont élaborés et sur quels critères ils sont évalués. Hors limiter  la performance d’une organisation à la seule atteinte des objectifs c’est se priver de tout ce que l’être humain possède en termes d’innovation, de créativité, d’adaptation à la situation et d’invention de la solution approptiée…..  En interrogeant l’ensemble de ces  aspects de la performance, l’accompagnement permet de l’améliorer.